kAféE_Ôlë

  ポーズカフェ

 

 

 

 

SUR-TERRE.NET, est un étonnant voyage au centre de l'interactivité.

Quand on va sur-terre.net, l'interactivité n'est pas proposée sous forme d'un dilemme simpliste mais évolue plutôt selon une proposition qui utilise l'imaginaire comme matière première, laquelle produit un infini possible de chemins.

Le visiteur-acteur, guidé par son instinct et ses fantasmes, trace le dessein d'une histoire originale qui ne pourra pas être réécrite.

L'incertitude des lieux, des personnages, des situations, pourtant étrangement familières, reposent sur des scénarios mal définis d'histoires vagues et incertaines.

L'interactivité que met en scène Gregory Chatonsky me fait souvent penser à la fugacité de ces pensées qui naissent à la croisée d'individus dans la rue ou de regards volés aux terrasses de café ou dans le métro. Et partant de ce point précis de réalité, ces pensées guident insidieusement notre esprit vers des fictions impossibles qui nous détachent pour un moment de cette même réalité.

 

 

 

 

En 1968 Andy Warhol a déclaré ceci.

"À l'avenir, chacun sera célèbre dans le monde pendant 15 minutes"

En rapportant les propos clairvoyants de Warhol au 21ème siècle, 15x15.org les restitue dans un contexte de nouvelles technologies du multimédia.

Le but est que n'importe qui dans le monde puisse avoir ses 15 secondes de célébrité. Chacun est invité à jouir de cette éphémère mais certaine célébrité et dans ce dessein de démocratisation de l'art, contribuer aux 225 secondes de gloire représentées en temps réel dans une mosaïque grouillante de tranches de vies venant de tous les recoins de notre planète.

Le principe est simple. Il suffit d'envoyer un MMS depuis son téléphone à me [at]15x15.org ou depuis son ordinateur via le site www.15x15.org et vous voilà CELEBRE !

15x15.org was developed by : Richard Vickers, Olivier Dore, Greg Brant, Hull School of Art & Design, University of Lincoln

 

 

Amanita Design, créé en 2003 à Brno en République Tchèque par Jakub Dvorsky.

Spécialisés dans la création de jeux et d'animations Flash en ligne, mais aussi dans d'autres domaines, Jakub Dvorsky et Vaclav Blin ont obtenu déjà plusieurs prix et tout récemment le Flashforward Film Festival 2006 in Original Sound category avec Samorost 2.

Le graphisme est très beau et on se laisse facilement happer par l'intrigue et le design...  fantastiques.

 

OMIZU お水 est un voyage vraiment très original à travers le Japon que Florence Girardeau a créé en animations Flash.

On peut également consulter son portfolio en ligne où l'on découvrira avec plaisir ses travaux, installations, vidéos, projets... tous, surprenants, drôles, créatifs,.. comme ses récentes créations,  Pinocchio  ou Taper_dans_le_blanc.

 

i p a z i e, son blog, est une invitation aux rendez-vous culturels et à la  création artistique, cinématographique et littéraire.

Ecrit d'une plume élégante, elle nous y livre avec beaucoup de poésie ses coups de coeur.

 

 

 

remue.net est une revue littéraire et culturelle qui bouge le net.

Engagée, contenant des articles originaux et passionnants, discourant sur la littérature classique et contemporaine, proposant des ateliers d'écriture, orientée vers le théâtre également,... la revue depuis sa création il y a cinq ans, fait de plus en plus parler d'elle sur l'Internet. 

 

La beauté des oeuvres du photographe et artiste Michael Kenna est intemporelle comme celle des estampes des grands maîtres japonais des époques Muramachi et Momoyama et ses photographies en noir&blanc rappellent souvent les somptueux paysages zen de Sesshû Tôyô ou les Pine Trees de Hasegawa Tôhaku.

 

 

 

Death in SAKKARA est une enquête menée par Charles Fox notre journaliste des années vingt sur la disparition d'une mystérieuse Elisabeth Armstrong. L'intrique s'oriente rapidement vers les mystères de l'Egypte ancienne.

Une énigme qui, sous sa forme ludique, s'appuie sur des documents historiques et culturels.

Conception et réalisation, bbc.co.uk/history

Illustration, Joe Berger

Musique originale, Pendle Poucher

Consultant en Egyptologie, Joann Fletcher

 

Le monde fantasmagorique que met en scène Davy Jourget peut évoquer par certains côtés Man Rey, Magritte,... ou encore le photographe Tchèque Jan Saudek. Mais au-delà de cette apparence surréaliste, Davy Jourget s'engouffre dans un univers sombre, effrayant parfois, comme ses femmes sans yeux ou ses portraits aux regards troublants.

Son clown est la face joyeuse de sa création. Il est sa muse qui l'accompagne dans ce vétuste grenier d'où il puise son inspiration.

Mais depuis, le petit monde figé de Davy s'est mit à battre et sur "J'ai fait bouger mes images" on annonce de belles créations à venir où l'on peut déjà voir cet étrange clip vidéo, "Souvenirs d'Outre-Moi" avec Eve de Fragments d' Eve et cet autre extra "Petit Poème Naïf" (mais pas trop) !

 

 

 

Sebastian Schmieg s'est demandé comment recycler la pollution électronique générée par les spam (polluriels).

L'interrogation trouve ici son dénouement dans la sublimation du crasseux pourriel en oeuvre d'art.

La désinfection de ces vendeurs de Viagra, d'agrandisseurs de pénis, de jeux de hasard et d'autres vils démarcheurs est assurée par son ingénieux et redoutable Spampaint.

Vous pouvez visiter sa galerie de spam lobotomisés qui nous encourage à ne jamais baisser les bras dans les situations les plus désespérées ;~) !

Vous trouverez également sur son blog les explications techniques de son Spampaint.

 

 

T a t i v i l l e  plaira certainement aux cinéphiles qui prêtent à TATI le génie d'un réalisateur qui, de l'ennui et du banal, produit des merveilles.

Le graphisme de l'animation Flash nous rappelle l'extraordinaire et prémonitoire chef d'oeuvre de Jacques Tati, PLAY TIME (1967).

Retrouvons l'actualité de la Tativille au 11e étage, 2ème ascenseur qui annonce quelques belles surprises pour le centenaire de la naissance du cinéaste. 

Conception & Réalisation : Juliette Deschamps.

 

 

Marika Dermineur travaille sur les questions liées au réseau, sur les possibilités d'un programme à produire du langage, des structures de récits, des images et des sons.

 

2004 - The Inhabitants
Peut-on habiter Internet ? Peut-on y inventer des lieux ? "Les Inhabitants" est une fable en ligne, une vidéo générative mixant différents lieux, telles que l'heure locale, la base de données et l'activité d'un site, où les habitants sont toujours des individus techniques. Le dispositif des Inhabitants enregistre l'activité et l'évolution de la Googlehouse, surveille les actions des internautes, et les traduit sous la forme d'une fiction du quotidien.

2005 - What Are You ?
What Are You ? mélange entre eux les modes, les styles de vie et leurs codes de représentation pour générer à l’infini des attitudes et des comportements sociaux. Chaque clic lance aléatoirement une nouvelle association.
What Are You ?, grâce à sa base de données de plus de 500 tendances passées, présentes et à venir, génère instantanément 250.000 combinaisons. Il est donc en mesure de produire les tendances des 125.000 prochaines années (soit jusqu’en 127005).

2006 - Le Clavier
On oublie souvent de voir les objets qui nous entourent. Le clavier est à la fois un objet et une interface qui nous relie à l'ordinateur, ce qui fait deux raisons pour nous de l'oublier. “Le Clavier” insuffle un peu de résistance dans l'utilisation du clavier pour le rappeler à notre conscience et à nos sens.

 

 

 

 

 

 



   annuaire art gratuit
 

 

Copyright © pozekafee.net est hébergé par  La Face nord du net

Le contenu de ce site est soumis à la mention « tout droit réservé » énoncée par le code de la Propriété Intellectuelle.